"Mons en mieux": 25 candidats sur 45 sans appartenance politique

"Mons en Mieux" a présenté sa liste en vue des élections communales de 2018
"Mons en Mieux" a présenté sa liste en vue des élections communales de 2018 - © Mons en Mieux

Le mouvement "Mons en mieux" a présenté, ce mercredi matin, sa liste de candidats en vue des élections communales de 2018, à Mons. Peu de surprises, puisqu'une bonne partie des noms avait déjà été distillée ces derniers mois. Le trio de tête, par exemple, était connu: Georges-Louis Bouchez, chef de file du MR montois, emmènera la liste devant Opaline Meunier (cdH), ex-présidente de l'Union des étudiants de la Communauté française, et l'ancien Ministre Richard Miller (MR). La 4e place sera occupée par Maria Sallustio, candidate PS en 2006 et 2012, mais qui n'est plus affiliée aujourd'hui au parti socialiste. Georges-Louis Bouchez annonce deux autres candidats étiquetés PS dont les noms seront dévoilés le 1er juillet. 

"Mons en mieux" a une couleur bleue assez marquée, un tiers des candidats sont affiliés au MR, dont 5 figurent dans les 10 premières places. Cela dit, plus de la moitié des 45 personnalités de la liste (25 candidats) n'a jamais eu d'appartenance politique. "Ce n'est pas une liste d'ouverture, précise Georges-Louis Bouchez, mais un nouveau mouvement politique." Le programme de "Mons en mieux" n'a toujours pas été dévoilé, mais, lors de la présentation de la liste, Georges-Louis Bouchez a insisté sur trois thématiques : l'emploi, l'enseignement et la santé. Des priorités très différentes de celles annoncées il y a un an : à l'époque, le chef de file du MR montois mettait notamment l'accent sur la sécurité et le développement de "villas 4 façades" pour attirer à Mons "des gens plus jeunes et qui travaillent". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK