Mons: des primes pour attirer des commerçants dans le piétonnier

Des primes pour attirer de nouveaux commerces dans le piétonnier
Des primes pour attirer de nouveaux commerces dans le piétonnier - © Google Maps

La Ville de Mons dégage 200.000 euros pour lutter contre la désertification commerciale du centre-ville. Cela fait des années que le commerce montois décline. Dans le piétonnier, par exemple, une vingtaine de vitrines restent vides. Il y a quelques mois, la Ville de Mons a commencé à racheter des immeubles, via une maternité commerciale. Elle va les rénover pour ensuite les louer à des prix modérés. Mais cela va prendre du temps. Alors en attendant, la Ville va accorder des primes aux nouveaux commerçants. Une prime au loyer et une prime à l'installation.

La prime au loyer sera destinée uniquement à de nouveaux commerces du piétonnier. Une prime dégressive : elle pourra aller jusqu'à 30 000 euros, la première année ; 22 500 euros, la deuxième ; 15 000 euros, la troisième ; 7 500 euros, la quatrième. Les commerçants ne recevront plus de subvention à partir de la cinquième année.

Quant à la prime à l'installation, elle permettra un coup de pouce pour de petits travaux d'aménagement, la décoration du magasin, l'achat de matériel professionnelle. Une prime "one shot", c'est-à-dire accordée une seule fois. Le montant sera plafonné à 7.500 euros pour des commerces du piétonnier et à 5 000 euros pour le reste du centre-ville.

Qui va pouvoir bénéficier de cette prime ?

En théorie, n'importe quel nouveau commerçant pourra réclamer cette prime. Mais il faudra un dossier solide et une activité commerciale qui soit compatible avec un piétonnier de centre-ville.

C'est un jury qui examinera les candidatures, à partir du mois de septembre prochain, et qui choisira les lauréats. Un jury composé de représentants de la Ville de Mons et de personnalités extérieures. L'objectif est d'aider 8 à 10 commerces dès l'an prochain.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir