Mons: Chloé et Alexandre ont cinq jours pour rallier Barcelone en auto-stop

Mons: Chloé et Alexandre ont cinq jours pour rallier Barcelone en auto-stop
2 images
Mons: Chloé et Alexandre ont cinq jours pour rallier Barcelone en auto-stop - © Tous droits réservés

Et peut-être remporter un tour du monde. C'est le principe du Barcelona Express. Les équipes devront parcourir 1500 km sans dépenser un euro en frais de transport. Les organisateurs disent vouloir sensibiliser les participants au covoiturage, et son intérêt pour préserver l'environnement. Les frais d'inscription seront reversés à une association qui plante des arbres dans les pays africains.

Des t-shirts, des slips, des shorts, de bonnes chaussures... Alexandre Sellier a déjà tout ce qu'il lui faut. Chloé Maréchal, elle, est à la traîne. Rien n'est encore prêt. "Absolument pas. Je rentre de Milan. Je dois seulement faire mon sac."

Ces deux-là se connaissent depuis toujours. "On a 24 ans, on se côtoie depuis 24 ans." Scouts dans l'âme, ils sont toujours prêts pour l'aventure.

Cinq lieux tenus secrets

"Dès que j'ai vu ça sur internet, je lui ai dit 'Ça te tente de relier Bruxelles à Barcelone' ?" Ils auront 5 jours pour atteindre l'Espagne, en s'arrêtant dans cinq lieux tenus secrets. "Tous les matins on aura une petite feuille disant 'Aujourd'hui, vous devez aller à tel endroit'", explique Chloé.

Interdiction de dépenser un euro en frais de transport. C'est covoiturage et auto stop uniquement. Ça tombe bien, ils adorent ça. "J'ai déjà utilisé BlablaCar, explique Alexandre. C'est super chouette de rencontrer des personnes que l'on ne connaît pas, avec qui on se trouve des points communs."

Chloé et lui s'estiment plutôt bien préparés, grâce à de nombreux camps scouts. "Des camps itinérants en Belgique et en Europe. On a l'habitude de faire ça, en été."

300 équipes pour 1 tour du monde

L'ambiance devrait être au rendez-vous, ils se connaissent par cœur et sont plutôt complémentaires. "Chloé elle est toujours partante, toujours enthousiaste, elle ne se prend pas la tête"; "Alexandre, lui, c'est le meneur d'idées bizarres, c’est lui qui trouve les idées insolites et les propose à tout le monde. Il est vraiment tout terrain, c’est un 4x4".

Ils participent pour le fun, mais aussi... pour la gagne ! Gagner le "gros lot" leur permettrait d'assouvir leur rêve : "Le touuuuuur du moooonde !".

"On est de grands voyageurs tous les deux, poursuit Chloé. Je rentre de 6 mois à Milan, Alexandre voudrait partir au Pérou... Le tour du monde, c'est le rêve d'une vie, c'est le Graal !"

Mais la concurrence sera rude : pas moins de 300 équipes tentent l'aventure cette année.

"La musique du Doudou va résonner jusqu'à Barcelone !"

"Cette fois il y a pas mal de Montois, on l'a remarqué sur Facebook. Une page spéciale a été créée ! La musique du Doudou va résonner jusqu'à Barcelone !"

Pour participer au Barcelona Express, Chloé et Alexandre ont déboursé 250 euros. Ils se sont fait sponsoriser par plusieurs commerçants de la région. Les organisateurs promettent de reverser les bénéfices du "challenge" à l'association ITF (International Tree Fundation), qui plante des arbres dans les pays africains.

"Pour chaque euro, notre partenaire pourra planter jusqu'à 3 arbres. Notre objectif est de planter au moins 100 000 arbres l'été prochain !", peut-on lire sur le site internet du Barcelona Express 2017.

La course se termine dimanche à Barcelone. Les équipes participantes viennent des Pays-Bas et de Belgique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK