Mons-Borinage: la tension monte chez Toit & Moi

Le dernier plan de licenciement remonte à 2011.
Le dernier plan de licenciement remonte à 2011. - © toitetmoi.be

Un préavis de grève et d'actions vient d'être déposé par les syndicats. Les travailleurs dénoncent la pression exercée par la direction de la société de logements sociaux de la région de Mons-Borinage.

Aucun dialogue social n'est plus possible, disent les syndicats. "Dès qu'on entreprend la moindre démarche, on nous menace de privatiser le service. C'est à la limite du harcèlement", nous a-t-on confié.

30 ouvriers et 20 employés travaillent au sein de la société Toit & Moi, qui gère 6000 logements sociaux dans la région.

Le dernier plan de licenciement remonte à 2011. A l'époque, la société, en grande difficulté financière, s'était séparée de 32 personnes.

Les syndicats exigent une rencontre entre la direction et les permanents syndicaux pour tenter de trouver une solution au problème, sans quoi, ils entameront des actions de grève dès le 15 décembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK