Mieux vaut bien se couvrir avant d'emprunter le métro de Charleroi

Des motrices du métro de Charleroi qui ont parfois 35 ans
Des motrices du métro de Charleroi qui ont parfois 35 ans - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Conseil précieux alors que le froid commence à s’installer dans la région de Charleroi : munissez-vous de gants et d'une écharpe si vous empruntez le métro carolo. Le chauffage y a en effet été coupé depuis plusieurs jours car de l'amiante, en très faible quantité, a été détectée sur un joint de soufflerie.

Alors, même si la pollution est cent fois inférieure à la norme autorisée, et donc sans danger, il a quand même été décidé d'enlever ce joint d'amiante. Cette opération sera effectuée sur les 45 motrices concernées d'ici quelques semaines. Et il faudra donc patienter pour retrouver plus de confort.

Fait plutôt cocasse : ce joint problématique a été détecté dans le cadre du lancement d'un programme de rénovation globale de l'ensemble des rames. Rénovation qui va bientôt débuter car les 45 motrices concernées ont environ 35 ans et ont attendu longtemps avant d’être utilisées. Vieillissantes, il était trop coûteux de les remplacer .

"Un coût de 22 millions d’euros"

C’est donc la modernisation qui a été choisie comme l’explique Stéphane Thiéry, le directeur marketing des TEC : "Nous avons pris la décision de les rénover. La rénovation sera à la fois intérieure, au niveau des portes et de l’éclairage. Il y a beaucoup de postes qui, à l’intérieur, seront revus. Le poste du conducteur est revu ainsi que la robe qui habille le tram est entièrement revue. Et ça pour un coût de 22 millions d’euros."

Cette rénovation prendra quatre ans à raison de douze motrices rénovées chaque année. C’est Alstom, entreprise notamment basée à Charleroi qui a remporté le marché public européen de rénovation. Pour Stéphane Thiéry, "C’est une bonne surprise. Evidemment nous sommes passés par un marché conformément à la loi des marchés publics. Et l’entreprise à qui nous avons attribué le marché est l’entreprise qui avait l’offre la plus intéressante. Et la bonne surprise, c’est que cette entreprise est une entreprise de la région".

Le métro de Charleroi transporte aujourd’hui cinq millions de passagers par an, c’est 25% des usagers des TEC carolos dans leur ensemble (trams, bus et métro).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK