Marcinelle : oui à la construction d'un nouveau supermarché, mais avec des logements

La future implantation du supermarché avec des logements à l'étage
La future implantation du supermarché avec des logements à l'étage - © Tous droits réservés

Le collège communal carolo de ce 14 juillet 2020 a octroyé un permis de bâtir à la société Lidl pour l’implantation d’un nouveau commerce au croisement de l’avenue Mascaux, avec la rue André Vésale.

Jusque-là, rien d’anormal et d’exceptionnel. Sauf que, dans ce cas-ci, l’octroi du permis est conditionné à la construction de 18 logements de qualité situés à côté du nouveau commerce.

Pour réaliser ce projet, la société privée a donc reçu l’accord du Fonctionnaire délégué et de la Ville de Charleroi lui permettant, tout d’abord, de démolir trois habitations délabrées, une concession automobile qui n’est plus occupée et ses annexes.

De ce fait, lavenue Mascaux, à Marcinelle, va donc se défaire d’une friche qui défigurait le paysage urbain. Ce site désuet va être réhabilité, nettoyé et verdurisé puisque le projet prévoit également l’intégration d’une zone verte. Il s’agit donc d’une opération de réhabilitation urbaine, en plus de la création de nouveaux logements.

Sur cet espace assaini viendra s’établir un ensemble composé d’une surface commerciale et de logements. Cette construction composée de trois étages s’étalera sur 3000 m². Par ailleurs, elle se fondra totalement dans cet espace territorial, essentiellement constitué de commerces et d’habitations où la densité urbaine est importante.

L’enseigne qui s’installera sur cet espace dispose déjà d’un commerce sur cette même avenue. C’est ce commerce qui va déménager et s’installer sur ce nouveau site, lui permettant de s’agrandir et d’offrir un parking qui comportera 134 places. La création de cette surface commerciale permettra de consolider l’emploi en comptant au total quinze temps plein et 24 temps partiels.

Quant aux 18 logements, ils seront aménagés au-dessus du rez-de-chaussée commercial. Ils offriront soit une ou deux chambres et leur superficie oscillera entre 65 m² et 104 m². Chacun d’eux sera muni d’un balcon-terrasse et d’une petite cave. Ils seront équipés de panneaux photovoltaïques et la toiture de la surface commerciale sera végétalisée pour offrir plus de confort visuel aux nouveaux habitants.

Le projet prévoit enfin la création d’un parking de 20 places avec l’installation de cinq bornes électriques portant à douze les emplacements pour voitures électriques ou hybrides et pour vélos électriques.

Pour permettre la coexistence entre logements et commerce, le quai de livraison du magasin sera couvert afin de limiter les nuisances sonores. L’accès au parking des logements sera sécurisé par un portail. Enfin, les balcons et terrasses donneront sur la toiture végétalisée du commerce.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK