Marche pour le climat: "Congé ou pas, j'y vais, j'ai peur pour mon avenir"

Congé de carnaval ou pas, Zélie (en bas au centre) ira à Louvain-La-Neuve pour manifester pour le climat
2 images
Congé de carnaval ou pas, Zélie (en bas au centre) ira à Louvain-La-Neuve pour manifester pour le climat - © D.R.

Comme tous les jeudis, les jeunes vont marcher pour le climat. La 9e édition se passe à Louvain-La-Neuve. Mais avec quelle taux de mobilisation ? Pendant le congé de carnaval, les élèves du secondaire vont-ils avoir le courage de sortir de leur lit pour manifester ? 

Zélie, elle, n'hésite pas. Elle a 15 ans. Elle est originaire de La Louvière : "J'espère qu'on va continuer à tous se mobiliser. Justement ce serait une superbe réponse aux mauvaises langues qui disent : 'Vous manifestez juste pour sécher les cours'. Ce qui est faux. Si on manifeste, c'est pour défendre une cause ultra importante". 

Pas simple la mobilisation

Zélie est très motivée. Comme pour les autres marches pour le climat, elle a créé une page facebook pour organiser un départ groupé à partir de La Louvière : "J'avoue que je n'ai pas beaucoup de réponses positives. Certains utilisent de fausses excuses. Mais c'est la même chose quand il n'y a pas congé. Là ce sont plutôt les parents qui interdisent de manifester. Moi, je compte bien me lever tôt avec ma sœur pour aller à Louvain-La-Neuve. Le but : marcher pour le climat et puis rentrer. On ne va certainement pas faire du shopping ou profiter de la ville. L'enjeu est trop important". 

 

La peur de l'avenir

A 15 ans, Zélie se pose beaucoup de questions sur son avenir : "J'étudie consciencieusement. Je vais sûrement apprendre un métier. Mais l'avenir est tellement flou. Va-t-on devoir marcher avec des masques tellement la planète sera polluée ? Va-t-on mourir de maladie à cause de notre activité ? J'ai envie d'avoir des enfants mais dans quel monde vont-ils vivre ? Non c'est très important de continuer à envoyer un message fort au monde politique".

Zélie ne sera certainement pas seule dans les rues de Louvain-La-Neuve. Le monde scientifique a promis de se mobiliser. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK