Longtain à Bois d'Haine: la police est venue demander la fin de l'occupation

Les travailleurs se sont installés devant les grilles de l'usine
2 images
Les travailleurs se sont installés devant les grilles de l'usine - © rtbf.be - Simon Bourgeois

La justice a ordonné vendredi dernier la fin de l'occupation de l'usine des Laminoirs de Longtain à Bois d’Haine. L’ultimatum a été fixé à ce lundi matin et cela sous peine d'une astreinte de 2 500 euros à payer par personne présente sur le site et par jour d’occupation.

Ce lundi vers 11h00, deux policiers sont venus dire de manière très calme aux manifestants qu’ils devaient libérer le site dans les plus brefs délais sous peine de voir un huissier leur signifier de  partir.

La trentaine de travailleurs présents qui occupaient les lieux ont alors décidé, tout aussi calmement, de déplacer leurs tonnelles devant les grilles de l’usine. Le calme apparent de ces manifestants ne semblait en tous cas pas compromettre leur détermination à occuper les environs immédiats de l’entreprise louviéroise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK