Logis Saint-Ghislainois: on rénove!

Sept maisons inoccupées vont être remises en état à la Cité Sartiaux à Baudour
2 images
Sept maisons inoccupées vont être remises en état à la Cité Sartiaux à Baudour - © RTBF

La gestion des logements inoccupés est souvent montrée du doigt, gestion par les sociétés de logement social notamment. Depuis ce lundi, des travaux ont commencé à la Cité Sartiaux à Baudour, une Cité gérée par le Logis Saint-Ghislainois et cela concerne une petite dizaine de maisons vides qui nécessitent de lourdes rénovations. Cela fait plusieurs années qu'elles se dégradent et cette remise en état satisfait les habitants de la cité. "Il était temps" nous explique Corinne, habitante de la Cité depuis 36 ans et aujourd'hui propriétaire de sa maison, "une des maisons qu'on rénove jouxte la mienne et j'ai eu des problèmes d'humidité, des cafards aussi sans compter les vols à l'intérieur de cette habitation qui est vide depuis plusieurs années."    

 

 

D'ici le mois de septembre , trente logements vont être rénovés par le Logis St Ghislainois. En mai et juin, d'autres travaux débuteront dans deux Cités de Tertre: les Cités Gilmant et Wauters. Ces remises en état sont possible gràce à un subside wallon d'un million d'euros. Les 30 logements remis en état pourront ensuite être remis en location. L'objectif est clair: lutter contre les logements inoccupés. L'année prochaine, 90 logements seront encore rénovés par des entreprises, autant de chiffres qui montrent que la société de logement social rénove pour des logements de meilleure qualité même si cela ne va jamais assez vite pour les candidats locataires.

40 000 ménages wallons en attente 

Parallèlement à ces rénovations lourdes, une petite dizaine d'ouvriers travaillent à la remise en état de logements. Une dizaine de logements par mois sont ainsi proposés à l'attribution. L'été dernier, le gouvernement wallon avait dégagé un montant de 34 millions d'euros pour permettre la rénovation de près de 1400 logements sociaux qui ne peuvent pas être loués pour l'instant en Wallonie. Selon la Société Wallonne du Logement, quelque 40 000 ménages sont en attente d'un logement social en Wallonie.             

     

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK