Lodelinsart : la Ville de Charleroi donne son feu vert pour un projet de mosquée

Le projet, mêlant le cultuel au culturel, a été validé par la Ville de Charleroi sous certaines conditions. Ceci pourrait marquer la fin d’une saga longue de presque dix ans.

L’ASBL Mosquée At Touba a obtenu le feu vert du collège de la Ville de Charleroi pour mettre œuvre son projet de mosquée dans l’entité de Lodelinsart, révèle La Nouvelle Gazette. Concrètement, l’association pourra réhabiliter une friche industrielle – rachetée en 2011 – pour y construire un centre à double face :
* Cultuelle, avec la fabrication d’une mosquée d’une capacité maximale de 350 personnes.
* Culturelle, avec la création de classes, d’une salle de conférences, mais aussi d’une salle de sport.

Mehdi Kinana, le porte-parole de At Touba, insiste sur la dimension d’ouverture du projet de l’ASBL : "Les activités ne seront pas réservées à la communauté musulmane, notre démarche s’inscrit dans une logique de vivre ensemble."

Le dossier avait été recalé à plusieurs reprises ces dernières années pour des raisons de mobilité. Il avait aussi donné lieu à des actes de vandalisme à caractère islamophobe.

Pour obtenir son permis unique, l’association a dû revoir certaines de ses ambitions à la baisse. Le projet de salon de thé tombe ainsi à l’eau et la capacité de la mosquée a été réduite à un maximum de 350 fidèles.

Un des objectifs de l’ASBL est d’offrir un lieu de prière pour remplacer l’actuel, à Gilly : "Cela va amener du confort", se réjouit Mehdi Kinana. "Jusqu’ici, nous devions nous retrouver dans une simple habitation de maison, avec des possibilités de stationnement très réduites". Cette situation va donc changer, moyennant le respect de certaines conditions en matière de mobilité et d’efficacité énergétique du bâtiment. Le calendrier des travaux n’a pas encore été fixé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK