Leuze: quatorze migrants interceptés dans le zoning

Une opération de police a lieu ce mercredi matin à Leuze-en-Hainaut dans le zoning. C'est une info RTBF. La police a intercepté 14 migrants. Vers 7h30, ils sont sortis d'un camions de la firme Eldi, un camion rempli de machines à laver.

"Ce matin un camion venu d'Allemagne est venu livrer. Le chauffeur s'est mis à quai. A ce moment là, en ouvrant la porte, plein de migrants se sont échappés. Ils étaient je pense 16 ou 17", raconte le responsable du dispatching de chez Eldi. "J'ai téléphoné à la police, qui m'a dit d'essayer de les retenir. Mais c'était trop tard, ils étaient déjà partis en direction de la ville".

La police est arrivée en nombre. Quatorze personnes ont été interceptées par la police et font l'objet d'une arrestation administrative.

"Ces migrants viennent d'Érythrée. Il y a sept femmes et sept hommes, dont deux à trois mineurs d'âge. Toutes ces personnes ont été arrêtées administrativement, le temps que nous puissions opérer le contrôle de leur identité", a confirmé David Deladrier, divisionnaire de la zone de police de Leuze-Beloeil.

Durant ce contrôle, chaque migrant est photographié et ses empreintes sont relevées afin de déterminer si la personne n'a pas, auparavant, déjà été interceptée en Belgique. Les personnes déjà connues de l'Office des Etrangers devraient recevoir un ordre de quitter le territoire. Les enquêteurs doivent également établir si les mineurs d'âge sont accompagnés ou non de leurs parents. Si ce n'est pas le cas, une mise sous tutelle est envisagée.

"Le groupe intercepté ce matin se trouve actuellement dans les locaux de la police et le service social de Leuze leur apportera des boissons et de la nourriture. Nous allons ensuite informer l'Office des étrangers, qui prendra le relais", conclut M. Deladrier.

 Le chef de corps de la police de Leuze regrette le temps passé à ces missions et aux transferts de détenus de la prison qui ne laisse plus d’effectifs pour faire du travail de proximité.

La police de Leuze a dû appeler des renforts, vu le nombre de migrants à intercepter. Plusieurs véhicules de la police fédérale ont été dépêchés sur les lieux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK