Leuze: le CDH Christian Brotcorne quitte son poste de 1er échevin et veut laisser la place aux jeunes

Christian Brotcorne sur le départ
Christian Brotcorne sur le départ - © ERIC LALMAND - BELGA

Quand on lui demande si le fait d'avoir laissé sa place de bourgmestre lors des dernières élections communales a pesé dans sa décision, il nous répond que non. Alors croyons-le. Le CDH/IDEES Christian Brotcorne va quitter son poste de Premier Echevin dès le 1er octobre. Il a officialisé cette nouvelle ce jeudi après-midi et c'est clair: "il s'agit de préparer l'avenir et de faire de la place aux jeunes. Des jeunes qui sont sans doute plus à même de résoudre les problèmes que notre civilisation connait."       

Je veux aussi retrouver une certaine liberté

Pas d'amertume dans la voix de Christian Brotcorne, "je suis devenu échevin à 22 ans et à près de 66 ans, j'ai connu tous les niveaux de pouvoir à l'exception de l'Europe. Je vais continuer à siéger au conseil communal et je vais donc continuer à travailler pour les leuzois tout en retrouvant une liberté de ton. Vous savez, on a souvent tendance à enfermer l'homme politique dans un carcan et je souhaite en sortir."  Moins d'un an après les élections communales, Christian Brotcorne laisse donc la nouvelle génération monter à sa place. C'est le jeune conseiller de 28 ans Nicolas Dumont qui va faire son entrée dans le collège leuzois et rejoindre ainsi les deux autres échevins humanistes de la majorité. Paul Olivier deviendra Premier Echevin. Une page se tourne pour Christian Brotcorne, pour Leuze aussi sans doute.        

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK