Les visites immobilières ont repris deux jours plus tôt que prévu et c'est le rush

Les visites de biens immobiliers avec les clients sont à nouveau autorisées. Normalement, la date de reprise était prévue pour ce samedi. Mais, grâce à une décision de justice, la reprise a été avancée à ce jeudi. Un agent immobilier de Charleroi nous a permis de le suivre lors de l’une de ses premières visites "normalisées".

Francesca doit vendre son logement rapidement : son mari est décédé et elle n’a plus les moyens de garder la maison seule. Ce jeudi, c’était la première visite d’amateurs depuis trois mois. Car, jusqu’à présent, ces visites n’étaient autorisées qu’en l’absence du propriétaire, du locataire et de l’agent immobilier.

Carl Galante, administrateur délégué d’une agence immobilière de Charleroi, n’en démord pas : "C’était absurde. Nous ne comprenions pas cette mesure. Les propriétaires ne comprenaient pas et les visiteurs non plus."


Finalement c’est une décision d’un tribunal liégeois qui a permis la reprise des visites classiques dès ce jeudi. Même si cette victoire judiciaire est symbolique, car les visites pouvaient de toute façon reprendre samedi en même temps que les coiffeurs, elle se traduit dans l’agence par des coups de fil incessants. Manon Kieffer, qui assure la permanence téléphonique, constate : "On a énormément d’appels. D’ailleurs, on est deux personnes à répondre aux appels de 09h00 à 17h30 et donc, par heure je dirais qu’on a facilement trente appels."

Pour certains biens, la demande surpasse largement l’offre et les listes d’attente pour les visites risquent bien de s’allonger dans les prochains jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK