Les meilleurs barmen du pays se sont mesurés à la distillerie de Biercée

Ils se sont retrouvés pour le championnat belge de la discipline car faire un cocktail est tout un art. Il faut maitriser les goûts et les saveurs pour le confectionner. Puis servir ce cocktail dans les règles de l'art en faisant un peu le show aussi.

Des dizaines de candidats étaient présents pour tenter de décrocher ce titre qui vaut son pesant d'or dans la profession.

Parmi eux se trouvait l'ex champion du monde Sergio Pezzoli qui explique : "Moi j’ai été barman pendant 45 ans. Je peux vous dire que c’est un métier de passion. Et c’est un métier qu’il faut transmettre. C’est la recherche : choisir les assemblages des goûts pour faire des nouveaux cocktails parce qu’ici ce sont des créations de cocktails. Et trouver des nouvelles recettes. Et puis il y a aussi un savoir-faire pour rester un peu avec les gens pour sentir un peu comment ils sont et deviner un peu leur caractère. Quand on est derrière le comptoir, il faut être au service des clients. C’est très intéressant de rester toujours à l’ancienne et souvent on l’oublie. On va beaucoup plus maintenant vers les herbes et les racines et des trucs comme ça qu’avant on ne faisait pas pour trouver de nouveaux goûts quoi. C’est tout à fait différent."

Familier du concours depuis assez longtemps, Sergio Pezzoli connaît aussi les critères de sélection du jury : "Le plus important de toute façon, c’est le goût du cocktail. Parce qu’il y a 80% des points du concours qui concerne le goût et une vingtaine de pourcents qui touche la technique et l’hygiène. Parce que derrière le bar on doit être élégant. Les clients sont admiratifs de ce que l’on fait et, si on le fait avec élégance, ils salivent déjà. Je vais préparer un Negroni et ils vont voir comment je le fais, comment je tourne ma cuiller. Le client voit qu’on s’occupe de lui personnellement d’une façon un peu particulière quoi. Moi je trouve que c’est ça qu’il faut. Après chacun à son goût et le plus important c’est que le cocktail plaise."

A Ragnies ce lundi, une vingtaine de candidats ont essayer de préparer des cocktails en prenant soin de respecter au mieux ces critères.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK