Les experts de Charleroi fêtent leurs soixante ans d'activités

L'Institut de Pathologie et de Génétique se trouve dans l'aéropole à Gosselies
L'Institut de Pathologie et de Génétique se trouve dans l'aéropole à Gosselies - © Google Street View

L'institut de Pathologie et de Génétique (IPG) fête ses 60 ans. Cette entreprise carolo est une asbl unique sur le marché. Ses analyses permettent d'identifier des cancers, des maladies génétiques plus rares et d'analyser des ADN, en collaboration avec la police.

Au milieu des machines futuristes, fioles de sang et ADN gélatineux sont scrutés. Chaque jour, ce sont 350 morceaux d'humains qui sont analysés par l'IPG.  L'Institut fait figure d'exception dans le monde des laboratoires. Et ce pour la plus grande fierté de Jean-François Ghidetti, son directeur général : " Cet institut, c’est la conjonction de trois spécialités médicales que sont l’anatomopathologie, la génétique et la biologie moléculaire. Et la vraie spécificité de l’IPG aujourd’hui, c’est vraiment la conjonction de ces trois spécialités médicales parce qu’il y a un réel sens entre d’une part la pathologie, la biologie moléculaire et la génétique. "

L'IPG est un précurseur en analyses génétiques. Pascale Hilbert travaille à l'IPG depuis 27 ans. Elle s'émerveille des pas de géants réalisés pour mieux diagnostiquer et soigner les patients. La Directrice du département de biologie moléculaire et cellulaire reconnait pourtant les limites éthiques du progrès : " Avec un revers. C’est que parfois on voit des choses qu’on ne cherche pas. C’est ce qu’on appelle les incidental findings. Ce sont des anomalies génétiques que parfois l’on trouve chez les patients. On étudie l’ADN d’un patient pour comprendre à quoi est dû son retard mental par exemple et on va se rendre compte qu’il a une prédisposition pour le cancer du sein, donc ça pose des problèmes éthiques de plus en plus importants. "

Une règlementation encadre les médecins dans leur pratique. Il existe une liste de 60 gènes dits "à utilité médicale".

280 personnes travaillent à l'IPG, une entreprise qui recrute en permanence.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK