Les étudiants de l'UMons remettent leur titre de champions d'Europe de robotique en jeu

Derniers rôdages d'Octobot et Pom'bot, les deux robots des étudiants de l'UMons.
Derniers rôdages d'Octobot et Pom'bot, les deux robots des étudiants de l'UMons. - © Tous droits réservés

Ils s'appellent Maxime, Gabriel, François, Raphaël, Pierre-Louis et Antoine, et ensemble, ils iront porter les couleurs de l'UMons au concours international de robotique qui aura lieu en Vendée dès ce jeudi. Sur un plateau, Octobot et Pom'bot, leurs deux créations, sont rodées quelques jours avant l'épreuve. "Le plus grand des deux doit aller chercher des palets dans les distributeurs, et le plus petit ramasser les palets au sol et chercher le palet qui représente le Goldénium, l'atome phare, et le mettre sur la balance", explique Raphaël Fiévet, l'un des deux mécaniciens de l'équipe. Outre ces déplacements, l'un des deux robots doit également enclencher un dispositif situé en bord de plateau afin de marquer des points. 

Les  étudiants préparent le concours depuis le mois de septembre dans les ateliers de l’université. Ils ont eu accès à des méthodes telles que la découpe laser ou l’impression 3D pour la conception de leurs robots. "Ils apprennent aussi tout ce qu’on appelle les 'soft skills', c'est-à-dire le travail en équipe, la gestion de projet etc." explique Edouard Rivière, pofesseur en génie mécanique à l'UMons et encadrant du projet. "Ce sont des choses pour lesquelles on peut leur donner des centaines d’heure théoriques, mais dans la réalité c'est dans la pratique que cela s’apprend. À petite échelle, ils passent par toutes les phases d'un réel projet industriel, mais avec un objectif plus limité étant donné que la compétition se déroule sur quelques mois seulement".

L'année dernière, l'UMons était la première université belge à remporter le championnat d'Europe. L'équipe défendra le titre face à deux autres groupes Belges et les représentants de différents pays Européens (Italie, France, Allemagne...) mais aussi hors Europe (comme le Maroc, l'Algérie ou le Canada).
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK