Les chats possèdent désormais leur palace cinq étoiles à Farciennes

De vrais petits logements plutôt coquets pour vos chats à Farciennes
De vrais petits logements plutôt coquets pour vos chats à Farciennes - © Cat's Hotel Lodge

Que faire de ses animaux de compagnie quand on part en vacances, quand on déménage ou qu'on doit s'absenter longtemps? Vous vous êtes peut-être déjà posé la question. Alors, si certains demandent l'aide de la famille ou de voisins pour venir les nourrir, d'autres les placent dans un chenil ou une pension pour animaux.

A Farciennes, une passionnée de chats a développé un nouveau concept: un véritable hôtel pour chats, une sorte de "5 étoiles" pour félins domestiques.

La différence de l’hôtel avec la pension est qu’en pension, le chat reste en cage. A l’hôtel, il fait 24 heures de cage pour dire de s’habituer puis on le lâche et il est vraiment en vacances.

C'est chez elle, dans son jardin, que Maïté Gentilini a construit son " Cat's Hotel Lodge " il y a presqu'un an. Il s’agit d’un lieu où tout est fait pour que le chat se sente comme chez lui. Les chambres sont personnalisées par des plaques qui affichent le nom du félin locataire. Le bien-être animal est respecté avec des litières au sol et des gamelles en première hauteur. Il y a aussi des arbres à chats pour l’amusement et des plaids pour le repos. Tout est nettoyé chaque jour matin et soir. Les chats peuvent sortir et profiter des 60 m² d'infrastructures.

Pour Maïté Gentilini, " C’est un service personnalisé pour le chat. Je n’hésite pas à prendre le chat dans mes bras, à lui donner des câlins. Ils ont une collation le matin, l’après-midi et en dehors des repas. Je reste souvent avec eux puisque je vis sur place. Je viens les voir sept à huit fois sur une journée et je fais l’extinction des feux avec le dernier room-service à 23 heures. "

20 chats peuvent être accueillis ici. Un "all inclusive" à douze euros par jour qui fonctionne bien et pas seulement pendant les périodes de vacances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK