Les 189 passagers d'un avion bloqués à Charleroi pendant 25 heures ont pu atteindre Alger

Un avion de la compagnie TUI a connu un problème technique ce dimanche
Un avion de la compagnie TUI a connu un problème technique ce dimanche - © Belga - Laurie Dieffembacq

Les 189 personnes bloquées à Charleroi dans l'attente de leur vol vers Alger ont finalement pu décoller lundi à 17h. L'avion était censé partir la veille, à 16h. Suite à un problème technique, l'avion n'a pas pu décoller et les passagers ont donc du attendre 25h avant de pouvoir partir.

Conformément à la législation européenne, un dédommagement de 250 euros leur sera attribué, confirme Tui Belgium. Mais ce, à condition d'introduire une plainte.

Lundi pendant la journée, la tension est montée parmi les voyageurs, parfois âgés ou très jeunes, qui semblaient n'avoir pas mangé et très peu dormi.

"La police est là et ça s'énerve"

L'une des passagères en attente, Sabrina, témoigne: "On attend depuis plus de 24 heures. On était censé décoller hier de l’aéroport de Charleroi pour atterrir à Alger. On nous a indiqué d’abord une heure de retard puis trois heures. Ensuite l’avion est tombé en panne parce qu’il manquait une pièce. Ensuite on nous a dit que tout était annulé. La moitié des passagers, les plus âgés et les enfants, ont été dirigés vers un hôtel hier soir vers 23h00 mais ils n’ont pas pu manger car tout était fermé. Ceux qui sont restés dans l’aéroport ont dormi à même le sol sur des couvertures. Par ailleurs, les bons de restauration n’ont pas pu être utilisés car l’endroit où les utiliser était fermé. Le responsable de l’aéroport de Charleroi nous a précisé ce matin que l’on partirait à 13h30 aujourd’hui. Il nous a donné sa parole mais depuis toujours rien et on est sans nouvelles. Là ça part en émeute et il y a la police qui est sur place. Les gens sont nerveux et ils cassent le matériel qui se trouve dans la salle d’attente. Nous sommes sans nourriture depuis plus de 24 heures. Il y a des enfants et des personnes en chaise roulante. Et ce qui est plus encore incroyable, on a aussi une personne décédée qui devait être ramenée à Alger et qui se trouve là dans son cercueil depuis 24 heures. On nous a dit qu’il y a un avion qui arriverait mais sans certitude. C’est la quatrième promesse qu’on nous fait. On espère que ça va être la bonne mais ça reste compliqué."

TUI a dû faire appel à une tierce société

Pour Sarah Saucil, porte-parole de TUI, "Le vol devait relier Charleroi à Alger et devait partir dimanche après-midi. Un problème technique nous a obligé à le retarder à ce lundi après-midi. C’est une situation que nous comprenons bien évidemment. Ce n’est vraiment pas idéal pour les passagers. Nous leur avons donc proposé une chambre d’hôtel ainsi que des bons pour des repas et des boissons. Notre personnel sur place fait vraiment son maximum pour porter assistance aux passagers de la meilleure manière possible. Et bien évidemment, nous essayons de réduire ce retard au maximum. Pour ce vol vers Alger, nous avons fait appel à une tierce compagnie. Car tous nos avions sont occupés en cette saison."

Un avion de Smartlynx a finalement été mobilisé pour transporter les passagers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK