Le vélo et ses adeptes, la nouvelle priorité touristique du Hainaut

Le vélo et ses adeptes, la nouvelle priorité touristique du Hainaut
3 images
Le vélo et ses adeptes, la nouvelle priorité touristique du Hainaut - © Hainaut Tourisme source fietsnet.

Hainaut Tourisme a présenté son programme 2016 sur le sites des Barrages de l’Eau d’Heure, avec un objectif central, le développement du tourisme en vélo. Ce sont les wallons picards qui sont les plus avancés dans cette stratégie avec 1600 kilomètres de piste vélo dessinés en réseau Points-Nœuds, et dix milles cartes parcours déjà éditée. La formule connait un franc succès et sert d’exemple pour les autres provinces wallonnes qui vont désormais s'atteler à établir le maillage tant attendu par les cyclistes.

Sportif ou débutant

Chacun va pouvoir y trouver le format adéquat pour une randonnée, même très courte de quelques kilomètres, le réseau Ravel sera totalement maillé et permettra d'opérer comme c'est déjà le cas aux Pays-Bas et en Région flamande, des boucles plus ou moins longues au bon vouloir du cycliste. 

Pour François Devillers, le président de L’ASBL des Barrages de l'Eau d'Heure, il s'agit " d'un pôle de développement certain qui permet a très court terme de rentabiliser les structures hôtelières, les restaurants et les commerces locaux.  Le Bike Park de la ferme du Badon sera prêt dès le mois de juin, et nous pourrons accueillir chez nous toutes les formes de randonnées cyclistes. Du mountain bike d'endurance à la descente, en passant par le free style ou bien entendu le vélo route. Nous nous préparons depuis des années, et cette année sera vraiment l'année du lancement". 

Cinq à dix ans de travail

Reste à établir ce maillage du réseau Points-Nœuds. Il faut établir les parcours, les identifier, etc. La Wallonie terre de vélo est grande et il faudra pas moins de cinq années pour réaliser ce travail. Des cartes sont disponibles sur le site internet  http://www.hainauttourisme.be mais sont d'ores et déjà éditées.  L'exemple vient de la Wallonie picarde qui a déjà établi le maillage, deux ans de travail pour 1600 kilomètres, et commence à rentabiliser son investissement, avec de plus en plus de présence cycliste sur ses terres. La province du Hainaut dispose d’ailleurs du plus vaste réseau cyclable balisé de Wallonie, avec 350 km de RAVeL et 1 940 km de réseau à points nœuds. 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK