Le service citoyen se développe en Hainaut

Grâce à sa fonction au "bonheur dans le pré", John a appris à mieux gérer son stress.
3 images
Grâce à sa fonction au "bonheur dans le pré", John a appris à mieux gérer son stress. - © Grégory Fobe

Se rendre utile durant six mois dans un service public ou une association, c’est le principe du service citoyen. La formule attire, depuis des années, de nombreux jeunes en région bruxelloise. Elle se développe aussi de plus en plus en Wallonie. L’année dernière, des antennes ont été créées à Liège et à Charleroi. Grégory Fobe est allé à la rencontre de l’un de ces jeunes, actuellement bénévole dans une association de Fontaine-l’Evêque.

John est bénévole au "bonheur dans le pré" depuis le mois d’octobre. Un centre où les personnes handicapées ou en difficultés peuvent se ressourcer grâce au contact avec les animaux. "Entre les boxes, les chevaux, que je fais tous les matins, il y a du boulot ! Sans compter les soucis de santé de certains animaux dont je m’occupe… Et les poules !"  John ne chôme pas mais il a le sourire. Ici, il a trouvé une occupation qui lui plaît, qui a du sens et surtout il se sent mieux : "Je suis un ado très stressé et très colérique dans la vie. Mais depuis que je suis ici, je suis plus calme."
 

Durant son bénévolat, ce jeune de 19 ans est accompagné par Jérémy, assistant social et membre de l’antenne hennuyère de la Plateforme pour le Service Citoyen. "Pouvoir, pendant 6 mois, se dire je suis inscrit dans un programme structurant pour prendre le temps de réfléchir à ce que je vais faire plus tard, c’est vraiment quelque chose d’intéressant pour le jeune. Ca permet aussi à une association de bénéficier d’une aide dont elle a bien besoin." Et ce n’est pas la responsable du centre, Mariel-Noël Baudoux, qui dira le contraire : "il y a tellement de choses à faire que c’est une aide appréciable, utile voire incontournable", conclut-elle.

Le service citoyen est accessible aux jeunes de 18 à 25 ans en Wallonie. Ils sont environ 400 à tenter l’aventure cette année. Pour le Hainaut, la prochaine session débutera le 23 mars. Des séances d’informations sont programmées à Charleroi les lundis 24 février ainsi que les 2, 9, et 16 mars. Les infos sont par ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK