Le projet d'un campus universitaire se dessine de plus en plus à Charleroi

Ce bâtiment à rénover sera le siège du futur campus universitaire
Ce bâtiment à rénover sera le siège du futur campus universitaire - © Charleroi DC

Parmi les projets qui font que la ville haute de Charleroi est actuellement en pleine transformation, il y a le centre universitaire Zénobe Gramme. C’est l'un des objectifs des autorités communales et ce campus prendra place, entre autres, dans le bâtiment historique de l'UT, l'Université du Travail. Il y associera la Haute École provinciale Condorcet, l'Université de U-Mons, l'Université ouverte de la Ville de Charleroi et l'ULB, Université Libre de Bruxelles, qui possède déjà une antenne dans la métropole wallonne.

Dans cette zone, il y aura donc de l'enseignement supérieur universitaire, mais cette offre existe déjà à Charleroi dans des conditions qui, comme l’explique Pierre Mariage, conseiller du recteur de l’Université Libre de Bruxelles, ne sont pas idéales : "Il y a des étudiants de l’ULB depuis de nombreuses années à Charleroi, mais ces enseignements se donnaient notamment à la caserne Trésignies dans des conditions peu favorables."

"Maintenant, depuis la rentrée académique, les cours ont lieu à côté des équipes de recherche. Les profs qui viennent de Bruxelles auront leur bureau ici pour mieux interagir avec les étudiants. Donc, vraiment, c’est une université qu’on est en train, tout doucement et modestement, d’implanter à Charleroi."

"Faire venir les gens à Charleroi"

On l’a donc compris : Charleroi est donc amené à devenir, au fil du temps, un vrai Campus des Sciences, des Arts et des Métiers. Avec un secteur de recherches comme celui que fréquente, par exemple, Mallory Renoir, chercheur en économies appliquées.

Pour lui, ce campus va changer pas mal de choses : "Comme j’ai toujours vécu et habité ici, ça va me permettre de travailler près de chez moi plutôt qu’à Ixelles où je travaillais avant. Par ailleurs, ça va peut-être me permettre de participer au développement un projet de recherche pour la région de Charleroi. Une université, un campus va peut-être faire venir les gens à Charleroi et leur permettre de se rendre compte que la ville n’est pas aussi mauvaise qu’elle peut paraître lorsqu’elle est parfois évoquée dans les médias. "

Reste maintenant à citer les secteurs qui qui seront proposés en cycle 1. Il y aura par exemple les enseignements :

  • de l'ingénierie
  • des sciences sociales et politiques
  • de la biologie et de la chimie.
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK