Le procès en appel de la catastrophe ferroviaire de Buizingen reporté à cause du Covid 19

Le procès en appel de la catastrophe ferroviaire de Buizingen reporté à cause du Covid 19
Le procès en appel de la catastrophe ferroviaire de Buizingen reporté à cause du Covid 19 - © Tous droits réservés

Le procès en appel devait se dérouler les 25, 26 et 27 mai.

Les débats sont reportés aux 21, 22 et 23 septembre devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. La justice réadapte son agenda suite aux mesures de confinement liée à la crise sanitaire Covid19.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


La société Infrabel avait, on s'en souvient,  interjeté appel du jugement du tribunal de police, prononcé le 3 décembre 2019. Jugement qui l’a condamnée, tout comme la SNCB, à une amende pénale de 550 000 euros.

Ce jugement soulignait  qu'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge, et la SNCB, l'opérateur du réseau, étaient coupables de défaut de prévoyance et de précaution ayant conduit à la catastrophe.

Un accident qui s'était produit le 15 février 2010 à 8h28 à Buizingen près de Hal. Deux trains entraient en collision. L'un d'eux venait de la région de Mons. On comptait de nombreux hennuyers parmi les 19 morts, la trentaine de blessés graves et la centaine de blessés légers.

Reportage du JT de février dernier, à l'occasion des dix ans du drame:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK