Le chômage diminue en Hainaut mais reste supérieur à la moyenne wallonne et nationale

Les traditionnelles statistiques présentées par la province de Hainaut
2 images
Les traditionnelles statistiques présentées par la province de Hainaut - © RTBF

Le taux de chômage continue de baisser en Hainaut. C'est le cas depuis 2014. On est passé d'un peu plus de 18% à 13% en 2018. Mais ce taux reste supérieur à ceux de la Wallonie (11%) et de la Belgique (8%). Au niveau des communes, les chiffres indiquent que 68 des 69 entités du Hainaut ont un taux de chômage moins élevés qu'en 2017. Quatre communes affichent toutefois encore des chiffres supérieurs à 17 %: Quiévrain (19%), Colfontaine (17,5%), Charleroi (17,2%), Farciennes (17,8%). "Même si la conjoncture est bonne" nous explique Richard Remisz, responsable Statistiques de l'Agence Hainaut Développement, "il y a une partie de la population qui ne trouve pas d'emploi souvent par manque de qualification." Mais il y a un effet de balancement dans les chiffres puisque si le taux de chômage est en diminution, le taux des bénéficiaires du Revenu d'Intégration sociale est en forte progression (48,6 bénéficiaires du RIS pour 1000 habitants âgés de 18 à 64 ans). Au niveau communal, c'est à Charleroi que la part des bénéficiaires du RIS est la plus élevée avec 80,9 pour 1000 habitants. Silly est l'entité qui enregistre le taux le plus faible.   

 

Un revenu moyen par habitant inférieur à la Wallonie et à la Flandre       

Le revenu moyen par habitant pour l'exercice 2017 est de 15.550 euros. Ce revenu est inférieur à celui de la Wallonie, de la Flandre et de la Belgique. il est aussi en légère hausse (+ 78 euros par rapport à l'exercice précédent). L'évolution entre 2007 et 2017 montrent toutefois une augmentation de 24,7% du revenu moyen par habitant du Hainaut. Quant au revenu moyen par déclaration en Hainaut, il était de 27.646 euros en 2017 en Hainaut, soit en augmentation de 27,2% en 10 ans. Ce revenu diffère d'un arrondissement à l'autre. Charleroi, Mons et Mouscron ont un revenu moyen par déclaration inférieur à celui du Hainaut.

Que retenir encore des chiffres publiés ce mardi? qu'une maison coûte en moyenne 4,7 fois le revenu annuel d'un ménage. Ce qui montre le poids que représente l'achat d'un logement dans le budget. On soulignera encore que les exportations hennuyères se portent bien avec un volume de quelque 12 milliards d'euros pour 2017, le Hainaut première province exportatrice en Wallonie. La métallurgie, la chimie, les industries alimentaires sont les trois secteurs le plus importants.     

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK