Le centre-ville de Charleroi et les personnes à mobilité réduite

Les élèves ont testé Charleroi en chaise roulante
Les élèves ont testé Charleroi en chaise roulante - © rtbf.be - Céline Biourge

Les nouveaux aménagements au centre-ville de Charleroi sont-ils accessibles aux personnes à mobilité réduite? C'est ce qu'ont cherché à savoir onze élèves et leur professeur de l'école d'Hôtellerie et de Tourisme de Marcinelle. Et quoi de mieux que d’utiliser des chaises roulantes pour se rendre compte de la réalité du terrain. Avec, à leur côté, une personne réellement handicapée.

Ils étaient donc onze élèves pour cinq chaises roulantes. Chacun à leur tour, ils se sont installé dans le fauteuil pendant qu'un autre poussait.

Un exercice loin d'être évident. Surtout quand il s'agit de monter ou de descendre d'un trottoir.

Pour leur professeur, l'expérience est plutôt positive: "L’itinéraire touristique que nous avons sélectionné est, d’une manière générale, plutôt bien adapté sauf certains lieux touristiques comme notamment la basilique Saint-Christophe où l’on ne peut pénétrer. Mais tout ce qui est hôtel de ville, etc, on n’a pas rencontré de grosses difficultés pour y accéder."

Un petit bémol, toutefois, pour le nouveau centre commercial " Rive Gauche ". Il est relevé par Christine Calapristi, elle-même handicapée: "Les portes sont en verre et très très lourdes. Il n’y a aucune porte automatique. Alors, en chaise roulante comme avec un landau, il est très difficile de franchir ces portes seul."

Car la personne à mobilité réduite n'est pas seulement en chaise roulante, comme le précise Christine Calapristi. Cela concerne aussi les mamans avec un landau, une personne avec une canne ou encore avec un caddy.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK