Lacs de l'Eau d'Heure: une nouvelle patrouille de sécurité pour la prévention

Des patrouilles en canot cet été pour la prévention
Des patrouilles en canot cet été pour la prévention - © rtbf.be

Ils sont très fréquentés quand il fait beau: les lacs de l'Eau d'Heure attirent des milliers de personnes chaque année. Mais il n’est pas question d’y faire n'importe quoi. Baignade et barbecues sauvages y sont par exemple interdits. Et, pour battre le rappel, des patrouilles de pompiers et de responsables de la sécurité circulent en bateau sur le site depuis ce weekend.

Martine Poucet est ainsi la responsable sécurité des lacs de l'Eau d'Heure. Chaque été, elle patrouille en bateau le long des berges pour rappeler aux inconscients ou aux téméraires les dangers des zones interdites à la baignade: "Il y a les algues filamenteuses, il y a les courants froids et puis il y a aussi la centrale hydroélectrique qui peut se mettre en route à tout moment et créer des tourbillons dans l’eau. Ce sont de réels dangers. Nous ne sommes pas là pour ennuyer le public mais plutôt pour sa sécurité. Nous avons deux accidents l’année dernière. Ca arrive. Alors on informe et sensibilise les gens à longueur de journée mais on ne peut pas les obliger non plus. Il y en a qui s’aventurent jusqu’au milieu du lac et qui ne savent pas revenir parce qu’ils sont essoufflés et fatigués. Alors, je les aide à monter sur le bateau et je les ramène."   

Nouveauté cette année: Martine fait équipe avec Marc Mercier qui est pompier. Il confirme un autre fait: "Avec les barbecues qui sont souvent organisés sous les arbres. Un incendie est vite arrivé avec le vent. On a déjà dû intervenir plusieurs fois cette année."

Trois pompiers seront présents sur le site durant tout l'été afin d'éviter de nouveaux drames comme ceux survenus l'année dernière. Le colonel Daniel Declercq, chef de la zone de pompiers Hainaut Est: "Le dispositif a commencé ce weekend et est prévu tous les jours des mois de juillet et août ainsi que les weekends de septembre. Donc, ça fait presque 70 jours de permanence sur le site."

Mais, malgré cette prévention intensifiée, il faut bien reconnaître qu’il est toujours très facile de trouver quelqu'un qui ne respecte pas ces consignes et qui allume son barbecue au bord de l’eau malgré le danger et l’amende qu’il risque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK