La zone de secours Hainaut-Est veut construire deux nouvelles casernes

Le commandant et le président de la zone de secours Hainaut-Est voudraient construire deux nouvelles casernes.
Le commandant et le président de la zone de secours Hainaut-Est voudraient construire deux nouvelles casernes. - © RTBF

Le commandant et le président de la zone de secours Hainaut-Est pointent deux points noirs dans leur zone : Gerpinnes et les communes Les Bons Villers et Pont-à-Celles. Les pompiers ont en effet du mal à y arriver dans les 12 minutes préconisées. Pour y remédier Loïc D’Hayer propose la construction de deux nouvelles casernes à Farciennes et Les Bons Villers. Il se confie dans la Dernière Heure Charleroi.

Durant tout l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.

Les zones de secours sont nées en 2014 pour regrouper les casernes de Belgique. La Zone Hainaut-Est compte ainsi six casernes pour 22 communes : Marcinelle, Jumet, Fleurus, Thuin, Beaumont et Chimay. "Jumet est en mauvais état et Fleurus est dans un état déplorable. Et la zone, justement, se dit que ce serait l’occasion de mieux répartir les casernes pour mieux couvrir le territoire", explique Jean van Kasteel, chef d’édition de la DH Charleroi.

En fonction de la couverture optimale, qui dit qu’il faut être à 12 minutes de tout incendie potentiel, "il y a deux points noirs : Gerpinnes et le groupe Les Bons Villers-Pont à Celles. La caserne de Nivelles, une autre zone, descend souvent dans le nord chez nous, ils sont plus près, mais ils vont apparemment déménager. Et Fleurus couvre une partie de Fleurus, mais surtout une bonne partie de la Basse-Sambre, sur le territoire de Namur Val de Sambre", détaille Jean van Kasteel. Il y a donc une réflexion actuellement dans la zone Hainaut-Est. "Le commandant de zone et Loic D’Haeyer, le président, se disent qu’il faudrait profiter de devoir rénover deux casernes pour mieux les répartir sur le territoire." Comme rénover les deux casernes coûterait aussi cher que de les reconstruire, le commandant et le président proposent de replacer à des positions plus adéquates. "L’idée serait de replacer Fleurus plus au sud-ouest, sur Farciennes, et de replacer Jumet plus au nord, probablement sur les Bons Villers."

Rien n’est encore fait, "Loic d’Haeyer me précisait qu’il comptait présenter ce plan au conseil zonal dès que possible, en septembre probablement. On estime qu’un investissement à 3.5 millions d’euros par caserne sera nécessaire, donc il faudra convaincre les communes de sortir le chéquier."

Retrouvez tous les détails dans la DH Charleroi de ce mardi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK