La taxe sur les éoliennes va être plus chère à Chimay

La taxe sur les éoliennes va passer de 15 000 à 35 000 euros par mât et par an à Chimay.

Il s’agit d’une décision du conseil communal qui touche principalement la société Green Wind. Cette filiale belge d'un groupe portugais possède 30 éoliennes dans la région dont neuf sur le territoire de Chimay.

Elle devra donc débourser 315 000 euros pour payer ces taxes à partir de janvier 2018, au lieu de 135 000 aujourd'hui.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK