La situation des commerces en centre-ville évolue à Charleroi, Châtelet et La Louvière

Cellule commerciale vide à Charleroi
Cellule commerciale vide à Charleroi - © Google Street View

Des nouveaux chiffres concernant les commerces dans les centres-villes ont été publiés.

Il y apparaît qu’il y a moins d’emplacements vides dans la région de Charleroi et Châtelet. Et que des commerçants attendent les nouveaux investissements à La Louvière.


A Charleroi, le commerce se porte mieux mais il y a une nuance qu’apporte Estelle Nicolay, directrice du bureau d’études de l’Association de Management en Centre-Ville : "La spécificité du centre de Charleroi, c’est que maintenant il y a deux centres : un à la ville basse et un autre à la ville haute. Et qu’on a là un pôle en bas de la ville qui est très dynamique et un pôle en haut de la ville qui est en train de se réorienter notamment à travers tous les réaménagements qu’il va y avoir dans les années à venir."

A Châtelet, on constate une légère amélioration comme le confirme Estelle Nicolay : "A Châtelet, on a un taux de cellules vides qui était très très élevé. Donc il faisait partie des plus élevés de Wallonie. Alors, à une échelle raisonnable, ça s’est un peu tassé. Donc on a des cellules vides qui diminuent à Châtelet notamment grâce à l’ouverture de plusieurs commerces dans le centre qui ont profité de la prime Créashop, la prime d’aide à l’installation de commerces."

Evidemment, comme Chatelet revient de loin, il faudra du temps pour diminuer le nombre d’espaces vides de manière significative.

Le constat est différent à La Louvière où, là, le commerce est assez stable, sans grand changement avec une ville qui est un peu en attente du futur centre commercial La Strada.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK