Charleroi: La Sambrienne a versé 35 000 euros à un faussaire et escroc

Une facture d'architecte adressée à la société de logements sociaux La Sambrienne, à Charleroi, a été manipulée avant d'être redirigée vers un compte inconnu, indique ce lundi la société qui a déposé plainte.

Vérifications internes rigoureuses 

Il y a quelques jours, un architecte a adressé une facture d'un montant de 35 000 euros à La Sambrienne. Celle-ci a été transmise pour paiement direct par la Société Wallonne du Logement (SWL). Cette dernière l'a réglé. Un audit interne a ensuite permis de constater que le compte bénéficiaire n'était pas celui de cet architecte, mais celui d'une personne qui, jusqu'ici, n'a pas pu être identifiée. La banque destinataire se refuse actuellement à en fournir l'identité en raison du secret bancaire.

Le président de La Sambrienne, Hicham Imane, a confirmé avoir déposé plainte contre X, vendredi, dès qu'il a été informé de cette malversation. Il précise que ce "paiement direct" effectué par la SWL a uniquement transité par La Sambrienne pour vérifier que le travail facturé a bien été effectué. Il indique également que la société de logements sociaux carolo fait l'objet de vérifications internes rigoureuses, le signataire de chaque paiement émis en interne étant l'objet d'un double contrôle.

L'enquête désormais ouverte devrait permettre d'établir à quelle étape de son parcours, entre l'expédition par le bureau d'architecte et le paiement par la SWL, cette facture a pu être truquée et le numéro de compte bénéficiaire modifié pour permettre cette escroquerie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK