Mons : la rue des Fripiers nouveau paradis des blogueurs

Les blogueurs s'en donnent à coeur joie sur les pavés colorés de la rue des Fripiers
4 images
Les blogueurs s'en donnent à coeur joie sur les pavés colorés de la rue des Fripiers - © Sophie Decaestecker

Depuis le début du mois d’août les travaux de peinture sont terminés dans la rue des Fripiers à Mons. Tout le monde se réjouit du résultat : "Ça apporte de la lumière dans la rue, c’est très joli. On se croirait en vacances !" sourit Catherine, une habitante de la rue.

Françoise Charlier y est commerçante. C’est elle qui est à l’initiative du projet : " On a souffert de deux ans de travaux ici dans la rue et j’avais envie de trouver quelque chose pour ramener les gens. Créer un visuel du piétonnier pour que les gens aient envie de passer par ici." Et c’est réussi, depuis que la peinture est terminée, les commerçants et les riverains observent de plus en plus de passage dans la rue. On y croise aussi très souvent des touristes qui s’y prennent en photo.

Tout le monde va venir ici pour prendre des photos

Nous y avons rencontré Nadia, prenant la pose sur fond de pavés colorés. Cette jeune blogueuse italienne est originaire de Mons. Elle a choisi cette rue pour prendre les photos qui alimenteront son blog de voyage : "Je veux faire connaître ma ville aux Italiens." Elle prend son temps pour que la photo soit bien réussie mais le cadre est parfait pour une photo de blog : "C’est très "instagramable". Je suis sûre que ce n’est qu’une question de temps mais dès que les premières photos seront publiées sur les réseaux sociaux tout le monde va venir ici pour prendre des photos."

Depuis la vitrine de son magasin Françoise observe aussi les nombreux touristes qui viennent s’y photographier : " Tous les jours il y a des dizaines de personnes qui viennent. Ils photographient les enfants qui jouent sur la marelle… Les chiens aussi, il y a plein de photos de chiens sur les pavés. Et puis grâce aux réseaux sociaux c’est très médiatisé. C’est très gai."

Lisandre aussi trouve ça très chouette. Elle prend la pose avec ses sœurs pendant que papa prend la photo : "C’est très joli, c’est plein de couleurs. C’est plus joli que tout gris comme autre part. C’est super chouette de prendre des photos ici parce que c’est super coloré. C’est beaucoup plus joli !"

Une idée à exporter ?

Le projet de Françoise Charlier fait le tour du monde grâce aux réseaux sociaux. Il donne des idées à d’autres villes : " J’ai reçu plein de demandes de gens de Namur et d’autres villes en Belgique qui me demandaient ce qu’on utilisait comme couleurs et les démarches à faire. Puis j’ai même eu des demandes du sud de la France… Donc apparemment ça va faire école quoi."

Quelques pavés colorés pour créer un espace de gaîté : une idée simple et qui semble pouvoir s’exporter ailleurs.

Reportage tourné dans le piétonnier de Mons au début de l'initiative (25 avril dernier)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK