La Région Wallonne réduit momentanément la subvention accordée aux lacs de l'Eau d'Heure

Le retour sur investissement de plusieurs millions d’euros par la Région Wallonne sur le site des lacs de l’Eau d’Heure pose actuellement question.

Au point que le sujet était, ce jeudi matin, sur la table du gouvernement wallon.

La presse a en effet fait état d'inquiétudes notamment en ce qui concerne le sponsoring ou le non-respect de certains marchés publics. Du coup, le ministre wallon en charge du tourisme, René Collin (cdH), s'est saisi du dossier.

Et, ce jeudi, sur proposition du ministre, le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi de la subvention de fonctionnement pour l’année 2018 à l’asbl "les Lacs de l’Eau d’heure" mais en réduisant, dans un premier temps, le montant sollicité de 50% soit 1.195.000 euros.

René Collin attend des réponses précises et transparentes aux questions qu'il a adressées aux gestionnaires de l'asbl: "La question porte notamment sur l’évolution de certains dossiers d’investissements. Je pense que c’est important d’avoir un état de situation de l’ensemble des investissements qui sont programmés. C’est aussi extrêmement important de savoir finalement quel est le retour sur investissement des efforts de promotion et on a beaucoup parlé de sponsoring. En quoi est-ce que cela amène une plus-value en termes d’attractivité et de clientèle. Il faut, à un moment donné, pouvoir évaluer toute une série de décisions qui ont été prises de manière à, le cas échéant, en changer."

Sur base des éléments obtenus, le Ministre fera un rapport au Gouvernement permettant d’évaluer la situation de la structure et de poser un diagnostic quant aux mesures concrètes à adopter pour l’avenir du site à cheval sur les provinces de Hainaut et de Namur.

A noter encore que l'asbl "Les lacs de l'Eau d'Heure" a déposé plainte au pénal pour "vol de documents", des documents qui ont ensuite fuité dans la presse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK