La Région wallonne débloque 10 millions pour la N54 entre Lobbes et Erquelinnes

C’est un dossier dont on parle depuis des décennies. Aujourd’hui, les choses avancent enfin: dix millions d’euros sont débloqués pour la première phase d’un projet qui doit en couter 25.

C’est une étape. Cela ne veut pas dire non plus que tout est sur les rails, loin de là. Il y a toujours l’étude technique du tracé qu’il faut terminer avant l’obtention du permis d’urbanisme. Et puis, la Région doit aussi procéder à des expropriations, acheter des terrains à des agriculteurs qui ne sont pas toujours d’accord de céder leurs terres. Ça aussi cela prend un certain temps.

L’objectif serait de commencer les travaux l’année prochaine et de les terminer en 2020.

Rappelons que ce tronçon devrait permettre de désenclaver des communes comme Erquelinnes, Lobbes, Thuin et Merbes. Et, plus globalement, de permettre enfin de finaliser un axe direct entre l’Allemagne et le sud de la France.

Notons encore que la Région wallonne a aussi débloqué des moyens (de 500 000 à 3,5 millions d’euros) pour une série d’autres travaux prévus sur des axes routiers à Chimay, Binche, Estinnes, Thuin, Momignies, Beaumont, Lobbes et Estinnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK