La Région Wallonne acquiert l'ancienne sucrerie de Brugelette pour la réhabiliter

L'ancienne cheminée de la sucrerie de Brugelette lors de sa démolition
L'ancienne cheminée de la sucrerie de Brugelette lors de sa démolition - © Flickr - Bruniek

Le ministre wallon de l'Aménagement du territoire, Carlo Di Antonio, signera vendredi l'acte d'acquisition de l'ancienne sucrerie de Brugelette (Hainaut) par la Wallonie, en vue de sa réhabilitation. La Région investit 2,9 millions d'euros pour le redéploiement de ce site, propriété actuelle du groupe agro-alimentaire "Südzucker", le géant allemand du sucre également propriétaire de la raffinerie de Tirlemont.

Le dialogue, bloqué depuis plusieurs années, avait été relancé en septembre dernier, note M. Di Antonio (cdH) dans un communiqué. La sucrerie de Brugelette a mis fin à ses activités en 2008, après 138 ans de production. Ce site de 60 hectares, situé à l'est du village, est depuis lors à l'abandon. "Par cette acquisition, la Wallonie enclenche un processus de réhabilitation paysagère et environnementale du site", souligne le ministre, qui attend des propositions d'investisseurs pour un projet "global et durable".

"Le respect du tissu économique local de Brugelette et du caractère rural de la commune est prioritaire" et "une attention particulière devra être portée à l'intégration progressive du projet dans le cadre bâti existant de Brugelette", ajoute-t-il. En Brabant wallon, une réhabilitation similaire est en cours sur le site de l'ancienne sucrerie de Genappe, où un quartier de 8 hectares verra le jour.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK