La population carolo s'est mise au travail pour préparer le carnaval

La confection et préparation des costumes a commencé pour le carnaval de Charleroi
3 images
La confection et préparation des costumes a commencé pour le carnaval de Charleroi - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

Les gilles, les géants, les spirous seront de sortie à Charleroi pour le Carnaval le 5 mars. Cela devient un rendez-vous incontournable mais, avant qu’on ne puisse entendre les tambours, la fabrication des chars, des costumes et des décors a déjà commencé. C'est donc parti pour la Fabrique de Carnaval de l'Eden.

Fabrice Laurent, le directeur de l'Eden, se réjouit du succès croissant que remporte la manifestation : "Même si le carnaval commence plusieurs semaines voire plusieurs mois avant le carnaval, la grande fabrique c’est le moment où tous les groupes qui préparent le carnaval, dans les quartiers et les associations, peuvent se retrouver et puis c’est aussi l’atelier qui est ouvert à toute la population carolo. On peut simplement venir en famille avec les enfants faire des masques, participer à l’atelier des identités remarquables ou mettre la main à la pâte pour la construction du grand corbeau que l’on brûlera à la fin du mardi gras. Quand on a commencé il y a quatre ans, on a fait défiler 190 Carolos. Ce n’est déjà pas mal mais on ne fait pas un carnaval à 190 et donc, cette année, on sera plus de 500 : les espaces citoyens du CPAS, une école de danse hip-hop, des maisons de jeunes, l’école de cirque, des constructions de chars à partir de cuistax. Tout ça fait une grande parade très anarchique et très carnavalesque avec quelques partis pris comme, par exemple, des chars sans moteurs car on ne veut pas rajouter d’émissions de CO² donc les chars se font à partir de vélos ou de cuistax. Un carnaval qui est fait à partir de récups aussi. On est une ville pauvre donc les Carolos n’ont pas besoin de dépenser des milliers d’euros pour louer un costume : avec de la créativité, on peut partir de fripes de vieilles fringues et les transformer pour faire le carnaval. Et puis, c’est aussi un carnaval sans musique enregistrée, de la musique jouée en live avec des fanfares et de nombreux ateliers de musique qui ont été lancés depuis plusieurs semaines."


Défilé, musique, chars sont donc prévus pour le mardi 5 mars avec un rendez-vous bien particulier à ne pas manquer : le brûlage du grand corbeau sur la place du Manège.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK