La maternité de Lobbes ne fermera finalement pas ses portes

Contrairement à ce qu'on craignait sur place depuis la mi-décembre, la maternité de Lobbes ne devra pas fermer ses portes. Depuis les économies annoncées par la ministre de la santé, Maggie de Block, il y avait une éventualité de fermeture. Mais aujourd'hui, la donne a changé car le ministère de la santé considère que la maternité de Lobbes fait partie de l'hôpital de Jolimont à La Louvière. Et que, ensemble, ils comptabilisent suffisamment d'accouchements, un millier par an, pour maintenir les deux sites en activité.

François Devenijn, le directeur général au sein du groupe Jolimont, explique: "Pour le moment, l’hôpital de Jolimont et celui de Lobbes forment un ensemble aux yeux de la Santé Publique qui regarde donc les normes à l’échelle de cet ensemble. Et donc, comme Jolimont a une très grosse maternité et que les normes sont étudiées à l’échelle de Jolimont plus Lobbes, Lobbes est en quelque sorte protégée par sa grande sœur la maternité de Jolimont. Et c’est ce qui fait que, bien qu’ayant moins d’accouchements, Lobbes peut rester en place."

L’hôpital de Lobbes compte environ 300 accouchements par an. En revanche, toujours au sein du groupe Jolimont, c'est la maternité de Nivelles qui fermera fin février.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK