La Louvière se prépare à l'arrivée de nouveaux habitants

La cité des loups devrait voir sa population augmenter de 12% d'ici les 20 prochaines années.
La cité des loups devrait voir sa population augmenter de 12% d'ici les 20 prochaines années. - © Ville de La Louvière

La ville de La Louvière réfléchit à son avenir. Sa population est amenée à augmenter dans les prochaines années, comme à peu près dans toutes les communes wallonnes. Il faut donc penser à loger ces nouveaux venus. Les autorités communales ont présenté leur plan pour faire face à cette croissance démographique.

 

10 000 Louviérois supplémentaires attendus d'ici 2035

Les Louviérois sont près de 80 000 pour l'instant, pour 36 000 logements. Ils seraient près de 10 000 Louviérois en plus d'ici 2035, soit +12% en 20 ans. Or la taille des ménages est de plus en plus restreinte : 2 personnes en moyenne à La Louvière. Il faudrait donc entre 4000 et 6300 logements supplémentaires pour accueillir tout ce petit monde selon les estimations de l'IWEPS (L’Institut Wallon de la Statistique), ce qui représente entre 200 et 300 logements supplémentaires chaque année pendant 20 ans.


Priorité à la lutte contre les logements inoccupés
Voilà pour les chiffres, comment la commune compte-elle s'y prendre pour atteindre cet objectif? La 1ère possibilité - et c'est une priorité pour la Ville - c'est de réinvestir des logements inoccupés à La Louvière. "On les estime à environ 700, soit 2% du parc bâti louviérois ", explique Jean Godin, échevin du logement. "Parmi ces logements, certains sont inoccupés pour de bonnes raisons - ils peuvent être en cours de location ou de vente par exemple, ou alors le propriétaire est en attente d'un permis d'urbanisme - mais hormis ces cas-là, il reste environ 200 logements vides sans raison valable."

Et pour inciter les propriétaires à les occuper, 2 méthodes: les conseillers en logement qui font de la sensibilisation et une taxe communale sur les logements inoccupés. 55 sont déjà taxés à La Louvière.

 

De nouvelles constructions en vue
Au-delà de ces bâtiments existants, des constructions neuves vont aussi voir le jour. La commune rappelle d'ailleurs que près de 500 nouveaux logements sont sortis de terre depuis 2013. 2000 autres vont suivre dans les prochaines années: la plupart via le privé, 600 via la commune.


La question, c'est de savoir si tout cela va suffire à répondre à la demande grandissante attendue. La commune pense que ce sera le cas... Mais seul l'avenir nous le dira.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK