La FGTB Charleroi a mené une action dans les locaux de l'auditorat du travail

Les représentants de la FGTB devant le bâtiment de l'auditorat du travail à Charleroi
Les représentants de la FGTB devant le bâtiment de l'auditorat du travail à Charleroi - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

Habituée des actions contre le dumping social, la régionale carolo a décidé, dans le cadre de la journée nationale organisée ce vendredi par la FGTB, de ne pas débarquer sur un chantier de construction mais d'aller à la rencontre de l'auditorat du travail.

A l'occasion de l'action de ce vendredi, la FGTB a d'abord tenu à insister sur les moyens financiers dont devaient disposer les services de l'auditorat pour mener valablement leurs contrôles. "Cette part du message était adressé au monde politique et rejoignait les préoccupations entendues dans le monde judiciaire", a indiqué Carlo Briscolini, permanent FGTB.

Le personnel de la FGTB a également rappelé que les systèmes de fraude montés en marge de la directive européenne détachement mêlaient une succession de sous-traitants. "Les entreprises au sommet de ces montages sont rarement inquiétées, ce sont surtout les intermédiaires que la justice vise et auxquels elle finit souvent par proposer des transactions. La FGTB voudrait que les entreprises au sommet des montages soient plus inquiétées et que les affaires soient davantage judiciarisées", a indiqué Carlo Briscolini.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Vews
en direct

La Deux

Vews