La fête d'Halloween: désormais aussi une affaire d'adultes

Les déguisements très prisés par les enfants et les adultes
Les déguisements très prisés par les enfants et les adultes - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

" Des bonbons ou un sort! ". C'est ce que vous risquez d'entendre ce lundi soir. Les enfants seront en effet de sortie pour récolter des friandises en sonnant à votre porte. Car Halloween, c’est avant tout une histoire d’enfants.

Tout ce qui est mort-vivant c’est rigolo

Pourtant, depuis quelque temps, force est de constater que les parents aussi s'y mettent. C'est ainsi le cas de Leslie qui compte bien célébrer Halloween en famille ce soir: " C’est une fête qu’on aime beaucoup parce que tout ce qui est mort-vivant c’est rigolo. C’est une occasion de faire la fête et de s’amuser. Depuis que j’ai mes enfants on participe à cette fête et on essaie de continuer parce que je trouve que chaque année on perd un peu. Il y a beaucoup moins d’enfants qui viennent frapper aux portes et beaucoup moins de gens qui donnent des bonbons aux enfants aussi. Donc, j’aimerais bien que ça continue. On est quand même quelques adultes déguisés et la maison est bien décorée. On attend les petits monstres et il y a de tout, même des squelettes ! "

On vend peut-être plus que lors du carnaval

Halloween permet désormais aux vendeurs de déguisements de réaliser une belle plus-value. C'est ce que nous confirme Sarah Maen qui commercialise, dans la région de Binche, tous les objets essentiels pour réussir son Halloween: "C’est l’un des jours les plus importants pour la vente. Avant, ça n’existait pas. C’est même peut-être plus que le carnaval : c’est un seul jour mais c’est ‘le’ jour. Il y a de plus en plus d’écoles, beaucoup de parades et, surtout, les soirées dans les discothèques et les boîtes de nuit. Ca ça marche. Il y a aussi de plus en plus d’adultes et la mode évolue. Actuellement il y a ‘la muerta’, les robes de mort un peu chic espagnoles ou mexicaines. Sinon, il y a toujours le grand classique Freddie. Même chez les plus petits, ce qui est très gentil ne marche plus : les citrouilles et tout ça, bof bof. Il faut du sang, des cicatrices, des lentilles, etc."

Ce qui nous plaît c’est le fait de se faire peur

Aurélien, un papa entouré de ses enfants, a l'intention de fêter Halloween en famille: " On a prévu une petite marche avec une recherche de bonbons et des amis ont loué une salle où les enfants pourront jouer tous ensemble. Les adultes seront également déguisés et grimés. Nous comptons nous amuser aussi. Ce qui nous plaît c’est l’ambiance et le fait de se faire peur. "

Halloween, c’est donc ce soir du 31 octobre. Et, même si l’on est un adulte, cette fête doit avant tout rester " bon enfant " !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK