Ecole complète à La Louvière: l'institutrice habite à cinq minutes et sa fille est 28e en liste d'attente

La deuxième phase des inscriptions se fait par ordre chronologique contrairement à la première, bouclée le 9 mars. Celle-ci prenait en compte une série de critères notamment géographiques comme la distance entre l’établissement et le domicile ou la distance entre l’établissement secondaire et l’école primaire dans laquelle l’enfant est pour l’instant scolarisé.

En Wallonie, plus de 600 élèves sont déjà sur une liste d’attente. Le Hainaut est peu concerné mais quelques écoles sont malgré tout confrontées à cette situation et notamment l’Institut Sainte-Marie à La Louvière.

"Apparemment c’est notamment lié à la démographie et à une offre insuffisante, explique le directeur José Montero. J’espère toutefois que cette forte demande s’explique aussi par l’attrait des parents pour notre projet éducatif ! "

262 demandes d’inscriptions ont jusqu’ici été enregistrées. 42 élèves sont actuellement sur une liste d’attente. C’est notamment le cas de la fille de Marie-Valentine Goisse, pourtant enseignante dans l’implantation primaire de l’école située sur le même site que l’institut : 

"Nous habitons à 5 min d’ici. Ça donnerait à ma fille une certaine autonomie puisqu’elle pourrait revenir à pied et puis ce serait évidemment facile pour moi de m’organiser sachant que je travaille sur le site ! Mais je ne suis pas pour autant prioritaire et nous sommes 28ième sur la liste d’attente ! "

Le directeur de l’institut, regrette cette situation mais rappelle qu’il n’y pas de passe-droit et que la philosophie du décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles est de mettre tout le monde sur le même pied : que la maman travaille à côté de l’école ne fait pas partie des critères inscrits dans le texte de loi.

Il y a 4 ans, une classe supplémentaire a été ouverte à Sainte-Marie pour pouvoir répondre à cette forte demande récurrente depuis 10 ans mais cette solution ne peut toutefois pas être envisagée cette année par manque de locaux.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK