La construction de trois éoliennes a commencé à Ecaussinnes

Les travaux sont dans la toute première phase
Les travaux sont dans la toute première phase - © rtbf.be - Grégory Fobe

Le chantier de construction de trois éoliennes vient de débuter à Ecaussinnes. Les trois mâts seront situés le long de la N57 à proximité de l’autoroute E19. Ils mesureront, avec leurs pales, 150m de haut. Les travaux devraient être terminés à la fin de cette année.

Un engin de terrassement, une grue et quelques trous : le chantier ne fait que débuter.

Michael Lavry, chef de projet, explique : "Ce chantier commence avec les voiries qui vont permettre d’accéder au site même des trois éoliennes qui seront implantées ici. Dans un deuxième temps, début juin déjà, vont commencer les travaux de fondation. C’est-à-dire qu’on va excaver les terres pour permettre l’implantation des éoliennes. Cela va durer à peu près deux mois. Ensuite, on va réaliser le tracé des câbles qui vont permettre de relier entre elles les éoliennes vers le réseau électrique."

Les mâts seront installés, eux, à la fin de l’année. Ces éoliennes auront une puissance de 3,2 MW chacune comme le confirme Olivier Desclée, porte-parole d’Engie Electrabel, "Leur production annuelle correspond à la consommation de 5.500 ménages."

Les citoyens auront la possibilité de devenir en quelques sorte co-propriétaires de ces éoliennes. Xavier Dupont, le bourgmestre d'Ecaussinnes, explique : "On a voulu associer les citoyens via CoGreen, qui est une coopérative qui va permettre aux citoyens d’investir dans ce parc éolien au niveau d’Engie Electrabel et qui va permettre à tout un chacun d’avoir un retour sur investissement."

La commune veut réduire son impact environnemental. L’installation de ces trois mâts s’écrit dans cette philosophie et permettra d’éviter l’émission de 7.700 tonnes de CO² par an.

Et une réunion d’information est prévue pour les citoyens qui souhaiteraient participer à ce projet éolien à Ecaussines début 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK