La "Chimay" débarque en Inde: "Nous n'y allons pas pour faire du volume"

Le deal a été conclu mercredi, lors de la mission économique belge en Inde. On s’en doute, il y a un marché colossal à la clé.

Comment la chose va-t-elle se concrétiser ? " Soyons clairs: nous sommes et resterons deux marques premium. Nos deux bières sont re-fermentées en bouteille. Ce sont de vraies bières spéciales. Voilà pourquoi il faut avoir un partenaire local, qui a l'habitude de positionner des produits comme le vin, le champagne... Nous travaillerons avec l'importateur qui s'occupe déjà (notamment) de la marque Châteauneuf-du-pape, répond Edwin Dedoncker, directeur général de la brasserie et des fromages de Chimay. On a clairement choisi une stratégie pour pénétrer des segments de haut vol: les bars d'hôtel 4 ou 5 étoiles. Après, nous viserons les bars de type Horeca ou hôtels plus conventionnels. Nous ne sommes pas en Inde pour faire du volume! On va vendre bouteille par bouteille. Avec de la patience, pour positionner durablement le concept plutôt que de viser de gros volumes."

La Chimay sera bientôt disponible dans quelques commerces indiens et dans quelques régions seulement, pour 7 euros. Un tarif lié aux importants frais de douane.

A noter aussi que pour décrocher ce marché, la brasserie de Chimay s'est associée avec la brasserie Huyghe (qui produit la Delirium Tremens) pour limiter les coûts d'entrée sur le marché indien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK