Charleroi : une fin annoncée pour la bouquinerie Fafouille au Passage de la Bourse

Etienne Grandchamps devant sa librairie Fafouille au passage de la Bourse.
Etienne Grandchamps devant sa librairie Fafouille au passage de la Bourse. - © rtbf.be - Tesnime Merghni

C’est la fin d’une belle histoire qui s’annonce à la Ville Basse à Charleroi. Fafouille, la bouquinerie du Passage de la Bourse, est maintenant en vente. Après 35 ans d’activité, Etienne et Régine Grandchamps décident de prendre leur retraite.

La librairie avait pourtant survécu aux longues années de travaux de Rive Gauche. Mais aujourd’hui, les gérants sont lassés des conditions difficiles que vivent les petits commerçants de Charleroi.

À 61 ans, Etienne Grandchamps pense qu’il est temps de changer son fusil d’épaule : « Pour avoir un comptoir au passage de la bourse, je paye 11.000 euros de foncier, et c’est augmenté chaque année. Ça ne les vaut plus du tout. Ce foncier empêche le développement sain d’une ville, puisque seules les grandes chaînes peuvent se le payer. Les artisans ne peuvent pas, et donc ils disparaissent. »

Aujourd’hui, c’est surtout une petite clientèle d’habitués que l’on croise au milieu des rayons de vieux livres. Etienne les tutoie, prend de leurs nouvelles et plaisante avec eux.

« C’est une clientèle d’habitués qui disparaît petit à petit », explique-t-il, « elle n’est pas remplacée par la jeunesse. »

Car les grandes chaînes ne sont pas les seuls concurrents féroces de Fafouille. La vente en ligne, les livres numériques et le désintérêt pour le livre physique font que de moins en moins de personnes franchissent la porte de la bouquinerie.

Toutefois, pour Etienne, il n’est pas question de solder sa libraire : la vente constituera sa retraite, et celle de son épouse. En attendant de trouver un bon acheteur, Fafouille restera donc ouverte.

Etienne espère ainsi vendre ses livres pendant encore quelques années, avant de devoir définitivement tourner la page.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK