Florennes: la base aérienne transformée en salle de spectacle

Florennes: la base aérienne transformée en salle de spectacle
Florennes: la base aérienne transformée en salle de spectacle - © Tous droits réservés

La base aérienne de Florennes accueille en ce moment un son et lumière mettant en scène 300 figurants de la région. « L’Enfant qui parle aux ombres » met en scène des faits authentiques et douloureux vécus dans les communes de Florennes, Gerpinnes et Walcourt lors de la guerre 14-18.

Adrien s’adresse à des ombres fantomatiques, celles de nos ancêtres, acteurs malgré eux de la Grande guerre. Des ombres qu’il sort des ténèbres exhumant ainsi leurs témoignages. En dix tableaux, le spectacle retrace les moments forts et douloureux vécus par la population locale, d’août 1914 lorsque la fête du village est interrompue par l’annonce de la guerre à la mort d’un enfant du pays, René Glatigny, tombé au front, lors de l’offensive de Paschendaele.

Une initiative locale et populaire

Originalité du spectacle, vous n’êtes pas ici dans une salle à grand spectacle mais bien sur la base aérienne de Florennes et les 300 figurants sont des bénévoles issus essentiellement des communes à la base du projet. "Ce sont des passeurs de mémoire", nous confie Michel Robert. Et le metteur en scène de renchérir: "Tous les faits évoqués sont authentiques. Cela fait des semaines qu'ils répétent. Ils sont extrêmement motivés à l'idée de rendre cette hommage à leurs propres ancêtres ! C'est une participation citoyenne ! "

Deux représentations de "L’enfant qui parle aux ombres" sont programmées samedi et dimanche, mais à guichet fermé. L’accueil chaleureux du public soir consacre la réussite d’un projet mûri par trois années de travail et de générosité.

Alain Dremiere

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK