L’Institut de Pathologie et de Génétique de Gosselies va collaborer avec Denis Mukwege

Le travail du Dr Denis Mukwege a fait l'objet d'un documentaire "l'homme qui répare les femmes".
Le travail du Dr Denis Mukwege a fait l'objet d'un documentaire "l'homme qui répare les femmes". - © Torleif Svensson

On le surnomme l’homme qui répare les femmes. Le gynécologue Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, va collaborer avec l’Institut de Pathologie et de Génétique de Gosselies (IPG).

Un partenariat avec l’hôpital de Panzi à Bukavu

L’Institut va d’abord envoyer du matériel à l’hôpital de Panzi en République Démocratique du Congo. L'institution aide les femmes victimes de violences sexuelles à se reconstruire psychologiquement et physiquement et à se réinsérer dans la société. « Il s’agit de matériel qui est amorti et déclassé parce que dépassé technologiquement mais qui est encore en parfait état de fonctionnement. Nous allons en faire don à l’hôpital de Panzi pour qu’il puisse être équipé d’un matériel ad hoc, en quantité et en qualité », précise Jean-François Ghidetti, le directeur général de l’IPG.

Les équipes du Dr Mukwege pourront aussi venir se former dans les locaux de l’institut carolo. « Les rendez-vous sont quasiment déjà pris. L’objectif, c’est que les laborantins de l’hôpital de Panzi et les nôtres puissent échanger pour pouvoir améliorer les diagnostics médicaux posés dans cette région du Congo », poursuit Jean-François Ghidetti.

Un soutien financier à la Fondation du Dr Denis Mukwege est aussi prévu. Cette triple collaboration démarrera dans les toutes prochaines semaines.

Archives : Journal télévisé 15/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK