L'hôpital de Lobbes affecté par la réorganisation de celui de Jolimont

Illustration
Illustration - © Google Street View

Une réorientation des activités des services de gynécologie-obstétrique et de pédiatrie a été initiée au sein de l'hôpital de Lobbes. Les hospitalisations pour accouchement seront progressivement orientées vers la nouvelle maternité du site de Jolimont. C'est ce qu'ont indiqué dans un communiqué les Centres hospitaliers de Jolimont, le groupe dont dépendent les deux sites.

Les hôpitaux de Lobbes et de Jolimont font partie d'un même pôle hospitalier au sein des Centres hospitaliers de Jolimont. En pédiatrie, les urgences et l'activité ambulatoire du site de Lobbes seront développées. Mais en cas d'hospitalisation, les enfants seront pris en charge sur le site de Jolimont.

Cette nouvelle organisation développe, selon la direction, des Centres les spécificités de chacun des sites. Elle met également en avant le rôle de la nouvelle maternité de Jolimont, qui a ouvert ses portes en novembre dernier.

Une cellule de reclassement gérera la réorganisation du point de vue des carrières individuelles. "Les possibilités de reclassement existent vu notamment le turn over existant au sein du personnel infirmier", a indiqué Benoit Debande, directeur général des Hôpitaux de Lobbes et de Jolimont.

Un coup dur pour les patientes

A l’hôpital de Lobbes, l'annonce a secoué de nombreuses mamans venues accoucher. Elles tiennent à leur maternité, un service de proximité qui a parfois vu naître toute leur famille et où elles se sentent importantes. "Je trouve qu'on est moins un numéro que dans un grand hôpital" explique une jeune mère qui vient de mettre au monde son deuxième enfant. 

Plusieurs parents où sympathisants ont d'ores et déjà fait circuler une pétition qui remporte un franc succès. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK