L'enjeu de la CUC pour 2017: constituer la circonscription électorale du Centre

Laurent Devin, président de la CUC
Laurent Devin, président de la CUC - © rtbf.be - Hugues Decaluwé

Quand on vote pour le parlement wallon, on élit des représentants de sa circonscription électorale pour sa région.

Les dix communes de la CUC, la Communauté Urbaine du Centre, veulent leur propre circonscription. Car, pour le moment, les communes du Centre sont réparties sur plusieurs circonscriptions comme celles de Thuin, de Soignies ou de Charleroi par exemple. Cette volonté semble appréciée par les présidents de partis francophones. Mais il reste à modifier la loi et ça ça passe par le gouvernement fédéral.

A la barre de ce projet il y a Laurent Devin, le bourgmestre de Binche et président de cette Communauté Urbaine du Centre. Il motive cette demande: "Je crois que l’on doit pouvoir entendre la force d’expression et la détermination des représentants de 250 000 citoyens qui ont clairement exprimé leur choix. Nous voulons appartenir à la circonscription électorale de la région du Centre qui va de la frontière française avec Estinnes jusqu’à la porte de Halle avec Braine-le-Comte. Je suis entendu par mon président de parti évidemment, le PS, Elio Di Rupo. Je suis également entendu par le président du MR, Olivier Chastel, mais aussi par le président du cdH, Benoît Lutgen, et aussi par M. Dupriez, co-président d’Ecolo. Il y a une obligation légale d’être prêt pour 2019 et je demande donc aux présidents de partis ainsi qu’aux parlements wallon et fédéral de pouvoir prendre les décisions nécessaires."

Reste donc à voir de quelle manière le projet va évoluer en sachant que, forcément, la création de cette nouvelle circonscription modifiera à coup sûr celles qui accueillent, pour l’instant, ces communes du Centre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK