L'échappée à Péruwelz: cinq kilomètres à parcourir avec les yeux entre ville et campagne

Des paresseux et des champignons textiles dans les arbres (Elodie Antoine). Une maison taguée d'un grand Walloneed is love (Olivier Sonck). Une Petite cathédrale qui colore un coin du parc (Antoine Sion et le Bon Pasteur). Trois exemples parmi la trentaine d'œuvres installées au fil de l'Echappée. Jusqu'à la fin de l'été, Péruwelz est un musée à ciel ouvert. Sur cinq kilomètres, les randonneurs enchaînent les découvertes. Ce parcours d'art restera en place jusqu'au 10 septembre.

La boucle passe par la gare de Péruwelz, "mais vous pouvez la démarrer où vous voulez", précise Julie Deschamps, directrice du centre culturel Arrêt 59. "C'est une bonne occasion de découvrir notre petite ville assez méconnue et très verte, en fait". Ce qui est sûr, c'est que les promeneurs doivent être particulièrement attentifs s'ils ne veulent manquer aucune œuvre. "Certaines sont monumentales. D'autres sont plus discrètes... Il faut ouvrir l'œil..." notamment si l'on veut observer les Portraits d'hier et d'ici de Philomène Parmentier, des photos d'archives imprimées et tapissées sur des murs.

4 images
Petite cathédrale. © P.W. - RTBF
Champignons textiles. © P.W. - RTBF
L'amour est dans le pré. © P.W. - RTBF

Une carte papier ou digitale

L'entrée dans la forêt se fait via Entrelàs, une marquise art déco composée par Jean-François Geubel à partir de deux pilastres abandonnés. Le bruit des voitures fait alors place au vent dans les feuilles et au chant des oiseaux. Pour retrouver son chemin, pas besoin de semer des petits cailloux, une carte papier est disponible au centre culturel Arrêt 59. Une version digitale est également disponible via le site du Centre culturel. Le visiteur peut y trouver quelques éléments audiovisuels supplémentaires. "En vidéo, on pourra voir des danseurs sur le kiosque du parc. Des musiciens interviendront également. En audio, une comédienne lira un album jeunesse et on entendra des souvenirs liés à l'eau sur l'entité."

L'échappée se découvre de façon autonome. Mais il y aura aussi quelques visites guidées décalées avec la compagnie La Buenaventura au départ d'Arrêt 59 (10 et 11 juillet, 7 et 8 août à 10h, 14h et 17h). D'autres événements sont prévus: une traversée sonore interactive le 25 juillet, au kiosque, et une sieste musicale le dimanche 22 août à 15h30. Toutes ces animations sont au tarif de 2€. Réservations via www.arret59.be

Ci-dessous, découvrez notre reportage sonore sur l'Echappée: 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK