L'asbl Garance toujours en grève: un rapport sur la gestion du personnel présenté ce soir

L'asbl Garance, qui s'occupe notamment d'accueillir les enfants après l'école, est toujours en grève.
L'asbl Garance, qui s'occupe notamment d'accueillir les enfants après l'école, est toujours en grève. - © RTBF

L'asbl Garance, qui s'occupe notamment d'accueillir les enfants après l'école, est toujours en grève. Il n’y a donc plus d'accueil depuis presque une semaine. Mais ça va peut-être changer.

Un nouveau conseil d'administration se réunit ce lundi soir pour discuter de l'avenir de la coordinatrice Katty Pirmez, une coordinatrice qui est sur la sellette depuis des années pour sa conduite "tyrannique", paraît-il, envers les travailleurs. Ceux-ci réclament son départ.

Ce lundi soir, le conseil d'administration va prendre connaissance d'un rapport sur la gestion du personnel. Un rapport dressé par un cabinet d'avocats.

Qu'est-ce qu'il y a dans ce rapport ?    

On va surtout y retrouver le compte-rendu de l'audition des travailleurs de l'asbl chargée de l'accueil extrascolaire, travailleurs grévistes et non-grévistes. Leurs auditions se sont terminées vendredi.

Une petite demi-heure chacun et, sans surprises, on enregistre de nombreux témoignages dénonçant la gestion humaine désastreuse de l'institution. Insultes, harcèlement, découragement systématique, mépris pour le travail réalisé... Des situations que dénonce pourtant le personnel depuis de nombreuses années.

Le problème, c'est que jusqu'à présent, rien ne figurait noir sur blanc, dans le dossier de la coordinatrice. Aujourd’hui, c’est chose faite. Reste à voir le geste fort que le conseil d'administration posera pour tenter d'éteindre le feu.

Du côté des travailleurs, la revendication reste la même : la mise à l'écart de Katty Pirmez, d'une façon ou d'une autre.

Quid de Didier Donfut?

Ce qui va peut-être aussi se jouer ce lundi soir, c'est la place du socialiste Didier Donfut au sein du conseil d'administration. Didier Donfut qui est le compagnon de la coordinatrice pointée du doigt.

Le président du conseil d'administration, Cédric Melis, a déjà demandé sa démission pour des raisons d'éthique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK