L'Abbaye de Saint-Denis, un habitat groupé écoresponsable

21 logements ont été aménagés sur le site de l'Abbaye Saint-Denis.
21 logements ont été aménagés sur le site de l'Abbaye Saint-Denis. - © Héloïse Wibaut - La Province

En 1978, des habitants de Saint-Denis décidaient de racheter l’Abbaye du village. Aujourd’hui le lieu a été transformé en habitat groupé. Et les personnes qui y vivent organisent régulièrement des événements écoresponsables. Le journal La Province a rencontré la communauté. Un article à découvrir ce samedi.

Durant tout l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.

L’Abbaye de Saint-Denis existe depuis plusieurs siècles. En 1978, elle a été rachetée par quelques habitants du village. "Plusieurs communautés y avaient vécu. Et à l’époque elle était presque abandonnée. Ces habitants se sont dit qu’il fallait faire quelque chose de ce magnifique endroit", explique Héloïse Wibaut, journaliste à La Province. Ces personnes ont alors décidé d’y habiter. "Au départ, il n’y avait quasi rien, c’était presque un campement. Mais aujourd’hui il y a 21 logements. C’est devenu un habitat groupé./ Les habitants vivent un peu comme une communauté, mais ils n’aiment pas trop ce terme."

L’Abbaye est devenue un endroit un peu "bobo" où il y a régulièrement des événements écoresponsables. "Les habitants sont groupés en association, Les Amis de l’Abbaye. Toutes les deux semaines, ils organisent un marché de quartier avec des producteurs locaux, des artisans… Ils sont également écoresponsables dans leur façon de vivre. Ils ont par exemple installé des panneaux solaires."

L’Abbaye peut toujours se visiter aujourd’hui. "Il faut juste les contacter avant, mais ils sont très contents de faire des visites guidées." Sur le site on trouve également une salle pour les séminaires et les mariages."

Tous les détails sont à retrouver dans La Province de ce samedi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK