JJ Lionel, interprète chanceux de La Danse des Canards, est décédé

Le chanteur de la célèbre "Danse des Canards", JJ Lionel, Jean-Jacques Blairon de son vrai nom, est décédé dans la nuit du 13 au 14 juillet des suites d’un cancer.

Né à Binche le 9 août 1947 dans une famille de musiciens avec une mère pianiste notamment, il commence par apprendre la guitare de manière autodidacte. Au milieu des années 1960, il fonde un groupe musical, " The Rayllisters ", dont Marc Wasterlain est le pianiste et chanteur. La formation remporte le tremplin du fameux festival de Châtelet. Jean-Jacques s’inscrit alors au conservatoire de Mons où il obtient un premier prix de contrebasse. Après diverses expériences musicales, il devient l’un des musiciens attitrés de l’orchestre de l’accordéoniste belge Hector Delfosse. En 1981, il lui est proposé d’interpréter "La danse des canards", une chanson basée sur une mélodie instrumentale suisse avec un texte d’Eric Genty, un chanteur hennuyer. Grâce, notamment, à la chorégraphie associée et au visuel approprié, le disque se vend à 2.500.000 exemplaires. L'interprète n'étant ni l'auteur ni le compositeur de ce "tube", il n'a pu en toucher que les droits sur les ventes du 45-tours, ce qui, en soi, n'était peut-être déjà pas si mal à l'époque. Malgré d’autres disques similaires, l’artiste ne connaîtra plus vraiment le succès par la suite.

Dans les années 2000, il est appelé pour interpréter "La Danse des Canards" lors d’émissions nostalgiques comme celles de Patrick Sébastien sur France 2. En 2006, il accomplit un rêve d’enfant en montant un spectacle pour jeune public avec la complicité de son épouse Georgia. JJ Lionel habitait dans la région de Comines, à Houthem où Isabelle Palmitessa l’avait rencontré en 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK